Paris-maquettes.com

Les décodeurs TAMS LDG-11 et LDW-11

vendredi 17 août 2007 par Bertrand Degoy

PDF - 1.4 Mo

Notice (en français) des décodeurs TAMS LDG-11, LDW-11

J’utilise maintenant le décodeur TAMS LDW-11

TAMS ne se faisant plus le décodeur LDW-3, c’est désormais le décodeur TAMS LDW-11 qui le remplace.

Lorsque vous recevez une de mes locomotives équipées d’un tel décodeur, elle est prête pour une utilisation immédiate à l’aide d’une commande digitale à l’adresse 78 (avec une commande Delta, c’est l’adresse n°1, celle de la locomotive à vapeur). Pour programmer une autre adresse, suivez la séquence de programmation rapide.

Ce qui est nouveau : le décodeur détecte automatiquement le mode, analogique ou digital.

Avantage et inconvénients d’une digitalisation réalisée avec un décodeur pour moteur à courant continu tel que le LDG-11

De plus en plus de locomotives modernes prévues pour fonctionner en courant alternatif (système märklin 3 rails) utilisent un moteur à aimant permanent. Märklin suit également cette voie depuis de nombreuses années.

Outre un couple plus élevé à basse vitesse, un moteur à aimant permanent présente essentiellement l’avantage d’un fonctionnement sans les vibrations du courant alternatif. En mode analogique, celui-ci a bien entendu une fréquence de 50Hz. En mode digital, le LDW-11 fonctionne normalement à 300Hz, ce qui donne un fonctionnement moins bruyant. Mais on est encore loin des quelques kHz des commandes pour moteur à aimant permanent, qui procurent réellement un fonctionnement plus silencieux.

L’inconvénient est évident : il faut remplacer le solénoïde des moteurs Märklin anciens par un aimant ("Hamo magnet"), ce qui augmente considérablement le coût de la digitalisation.

Attention ! il circule sur le marché des aimants de piètre qualité. Leur champ magnétique étant insuffisant, le couple du moteur reste faible ou le courant d’induit devient trop élevé, ce qui provoque la destruction du décodeur.

Avantage supplémentaire du LDG-11

Le décodeur LDG-11 est semblable au LDW11, mais est conçu pour les moteurs à courant continu (à aimant permanent). Il présente surtout l’avantage d’une régulation de charge, dont le LDW-11 est dépourvu.


RSS: Cherbourg Maquettes: Train

[Publicité]

Cherbourg Maquettes: Train

Les 10 éléments de ce fil :

Jouef HO HJ2250 Locomotive électrique CC 14000, livrée verte, faces frontales jaunes, fanaux ...

NOUVEAU
  • Feux avant/arrière: blancs/rouges réversibles.
  • Compagnie. SNCF
  • Epoque: IV
  • Châssis métal
  • Attelage court à élongation.
  • Pantographe fonctionnel
  • Volant d'inertie
  • Prise pour décodeur: MTC (21 broches) + NEM 652 (8 broches)
  • Mode: DC/DCC
  • Coupler pocket(s): NEM 362

 

Jouef HO HJ2247 Locomotive électrique CC 14000, livrée verte

NOUVEAU
  • Feux avant/arrière: blancs/rouges réversibles.
  • Compagnie. SNCF
  • Epoque: IV
  • Châssis métal
  • Pantographe fonctionnel
  • Volant d'inertie
  • Prise pour décodeur: MTC (21 broches) + NEM 652 (8 broches)
  • Mode: DC/DCC
  • Coupler pocket(s): NEM 362

 

Roco 72724 Locomotive A1A A1A 68081 SNCF

Ep V. Interface digitale, Longueur 207mm

Roco 63287 Loco vapeur 030 SNCF

Roco 72611 Locomotive électrique CC6561 livrée TEE gris INOX Dépôt Lyon-Mouche - Ep. IV

La sous-série CC6560 à 6574 a été plus particulièrement affectée au
réseau Sud-Est. Livrées en 1974 et 1975, ces machines ont
remorqué entre autres les express « Le Rhodanien », « Le Lyonnais »
et le « Mistral » entre Paris et Marseille, et ce quasiment jusqu’à
l’arrivée du TGV. Par la suite, elles ont poursuivi leur carrière sur
quelques rapides avant de finir sur des trains de fret.
On peut les reconnaitre à leurs persiennes verticales en acier
inoxydable et à leur plaque de
renfort d’attelage.
Le modèle Roco représente la
livrée de la CC6561 en livrée
d’origine Gris 803 avec ses
plaques frontales « Le Lyonnais »
Jouef R8012P HM 2000, régulateur pour 2 locomotives, transformateur 2A, sorties auxilliaires AC ...

Roco 72612 Locomotive électrique CC6561 livrée TEE gris INOX Dépôt Lyon-Mouche - Ep. IV - Son

La sous-série CC6560 à 6574 a été plus particulièrement affectée au
réseau Sud-Est. Livrées en 1974 et 1975, ces machines ont
remorqué entre autres les express « Le Rhodanien », « Le Lyonnais »
et le « Mistral » entre Paris et Marseille, et ce quasiment jusqu’à
l’arrivée du TGV. Par la suite, elles ont poursuivi leur carrière sur
quelques rapides avant de finir sur des trains de fret.
On peut les reconnaitre à leurs persiennes verticales en acier
inoxydable et à leur plaque de
renfort d’attelage.
Le modèle Roco représente la
livrée de la CC6561 en livrée
d’origine Gris 803 avec ses
plaques frontales « Le Lyonnais ».
Roco HO 72980 Locomotive CC72003 Plaques SNCF

Roco 72982 Locomotive CC72091 SNCF

Locomotive CC72091 SNCF logo nouilles, long: 232

Roco 72630 Locomotive CC6516 TEE SNCF

Locomotive CC6516 TEE SNCF logo nouilles,   longueur 232

[Accueil]

Dernière mise à jour:Tue, 23 Sep 2014 12:19:46

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Visites : 432282

Site réalisé avec SPIP 2.1.14 + DnC
Copyright © 2005-2014 DnC - Consultants experts NTIC - commerce et vente en ligne - eCommerce - Tous droits réservés
Bookmark and Share
eCommerce, commerce en ligne - Consultant Expert NTIC

     RSS fr RSSTechnique, références et liens RSSDigitalisez vos locomotives Märklin anciennes   ?